Intervenants 2014

Valérie ANDRÉ Valérie André est née à Charleroi le 2 novembre 1969. Docteur en philosophie et lettres, agrégée de l’enseignement universitaire, elle est spécialiste de l’histoire de la littérature et des idées. Dix-huitiémiste, elle est l’auteur de plusieurs monographies (Le Roman du libertinage, 1782-1815. Redécouverte et réhabilitation, Paris, Champion, 1997, Le Traité sur la Tolérance de Voltaire. Un champion des Lumières contre le fanatisme, Paris, Champion, 1999; Les Mémoires de Jean-Baptiste Louvet ou la tentation du roman, Paris, Champion en 2000), éditions critiques (L. Fusil, Souvenirs d’une actrice, Paris, Champion, 2006 ; Malesherbes à Louis XVI ou les avertissements de Cassandre, Paris Tallandier, 2010) et de nombreux articles. Elle a co-dirigé le Dictionnaire des femmes des Lumières qui paraîtra fin 2014 chez H. Champion. En 2007, elle publiait Réflexions sur la question rousse chez Tallandier. Elle y revient aujourd’hui avec La Rousseur infamante, dans la collection Académie en poche de l’Académie Royale de Belgique. Membre de l’Académie royale de Belgique, Valérie André occupe les fonctions de maître de recherches du FNRS et de maître d’enseignement à l’Université libre de Bruxelles.   Marie-Aude BARONIAN Marie-Aude Baronian est philosophe. Docteur en études cinématographiques et en philosophie, elle est professeur associé à l’université d’Amsterdam où elle enseigne dans le domaine de la philosophie de l’image, de la théorie filmique et de la culture visuelle. Elle a écrit et publié sur les liens entre l’esthétique et l’éthique et sur celui entre l’image, l’archive et la mémoire ainsi que sur de nombreux artistes et cinéastes. Elle écrit et publie également sur la théorie de la mode et sur des créateurs. Ses ouvrages monographiques les plus récents sont : Mémoire et Image. Regards sur la Catastrophe arménienne (L’Age d’Homme, 2013), Cinéma et Mémoire. Sur Atom Egoyan (Editions Académie Royale de Belgique, 2013) et bientôt La Caméra à la nuque. Penser l’image filmique avec Emmanuel Lévinas. Parallèlement, elle travaille donc sur le costume et la mode dans la philosophie et le cinéma. Elle prépare actuellement un livre sur le cinéma, la mode et le textile (en anglais). En 2013 elle a participé aux Mardis de la Philosophie ; elle y a donné un cycle de conférences intitulé « Penser la mode ou l’envers de l’éphémère ».   Véronique BERGEN Née à Bruxelles. Docteur en philosophie (Université de Paris 8), auteur d’essais, de romans, de poèmes, d’articles en philosophie sur Deleuze, Badiou, Sartre, membre du comité de rédaction de la revue Lignes. Auteur entre autres des essais L’Ontologie de Gilles Deleuze, L’Harmattan, Résistances philosophiques, PUF, Le Corps glorieux de la top-modèle, Lignes, des romans Kaspar Hauser ou la phrase préférée du vent, Denoël, Fleuve de cendres, Denoël, Requiem pour le roi. Mémoires de Louis II de Bavière, Le Bord de l’eau/La Muette, Aujourd’hui la révolution, Fragments d’Ulrike M., Éd. Golias, Edie. La danse d’Icare, Al Dante. Vient de publier une fiction autour de Marilyn Monroe chez Al Dante Marilyn, naissance année zéro.   Philippe BAUDOUIN Philippe Baudouin est chargé de réalisation à France Culture. Diplômé d’un Master de philosophie, il est l’auteur, aux éditions de la Maison des Sciences de l'Homme, de l’ouvrage Au microphone - Dr. Walter Benjamin (Prix Inathèque 2009). Il a récemment dirigé la publication du recueil Écrits radiophoniques de Walter Benjamin (éditions Allia). Il prépare actuellement un essai consacré à l'"Archéologie de la radio", à paraître prochainement aux P.U.F, dans la collection "Perspectives critiques".   Gérard BERRY Gérard Berry, né en 1948, est professeur au Collège de France et directeur de la chaire Algorithmes, machines et langages. Il travaille sur les langages de programmation, leur sémantique, leur compilation sur cibles matérielles ou logicielles et leur vérification formelle. Ses travaux ont concerné trois domaines : les langages de programmation fonctionnels, les langages parallèles et temps-réel, et les circuits électroniques. Il est membre de l’Académie des sciences, de l’Académie des technologies, et de l’Academia Europaea. Il est également Régent de Déformatique au Collège de Pataphysique : l'informatique, c'est la science de l'information, la Déformatique c'est le contraire.   Marianne CHAILLAN Ancienne élève de Première supérieure au Lycée Louis-le-Grand, Marianne Chaillan enseigne la philosophie au Lycée Saint Joseph de la Madeleine à Marseille. Elle est également chargée de cours en éthique appliquée au département de philosophie de l’Université d’Aix-Marseille. Membre de la Commission Ethique et Psychiatrie au sein de l’Espace Ethique Méditerranéen et membre du Conseil National pour les Avis Déontologiques, elle est, en outre, membre du Conseil d’administration de l’Espace Culture de la Ville de Marseille. Invitée lors de la saison 4 et 5 de la Semaine de la Pop Philosophie, elle est l’auteure du livre « Harry Potter à l’école de la philosophie » paru en Novembre 2013 chez Ellipses. Son intervention sur "La playlist des philosophes" paraîtra à l'hiver 2015 à Le Passeur Editeur dans la collection Open Philo.   Sophie CHASSAT Ancienne élève de l'école Normale Supérieure et agrégée de philosophie, Sophie Chassat a enseigné la philosophie pendant 7 ans et travaille aujourd'hui dans la communication. Elle tient depuis 2 ans une chronique hebdomadaire sur le Monde.fr, « La Barbe ne fait pas le philosophe », consacrée à la philosophie de la mode et du style. Son Abécédaire philosophique du superficiel paraîtra début novembre chez Plon.   Vincent DELECROIX Philosophe et romancier, il enseigne la philosophie des religions à l’EPHE. Il a publié plusieurs essais et des romans salués par la critique, parmi lesquels : A la porte (2004), Ce qui est perdu (2006), La Chaussure sur le toit (2007). Son dernier livre, Tombeau d’Achille (2008), lui a valu le Grand Prix de littérature de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre.   Vinciane DESPRET Philosophe des sciences, actuellement en poste à l'Université de Liège, Vinciane Despret a obtenu le diplôme de Licence en Philosophie avant d'entreprendre des études de Psychologie. Elle découvre les éthologues au cours de ces études et se passionne pour leurs recherches. Elle s'orientera alors vers la philosophie des sciences, où elle se propose de suivre les scientifiques sur leurs terrains, dans leur pratique, et de comprendre comment ils rendent leurs objets d'études intéressants. Elle a récemment publié Que diraient les animaux si... on leur posait les bonnes questions ?, Paris, La découverte/ Les Empêcheurs de penser en rond, 2012.   Virginie DEVILLERS Virginie Devillers (1967), historienne de l’art, a longtemps été éditrice de la revue de l’université de Bruxelles (Revue Ah !) qu’elle a co-animée avec le philosophe Jacques Sojcher. Elle est également professeur d’histoire de l’art, de Philosophie esthétique, de Littérature contemporaine et d’Analyse de textes à l'Ecole supérieure des arts visuels de La Cambre et à l'Ecole supérieure des arts du cirque (ESAC).   Cédrick FAIRON Cédrick Fairon est professeur de linguistique et directeur du Centre de traitement automatique du langage à l’UCL. En 1996, après une licence en philologie romane et des diplômes complémentaires en linguistique et philosophie à l’Université catholique de Louvain, Cédrick Fairon découvre le traitement automatique du langage (TAL) et se rend à l’Université Paris 7 pour entamer une formation au Laboratoire d’automatique documentaire et linguistique (LADL). Il y restera ensuite pour faire une thèse en informatique appliquée sous la direction de Maurice Gross. En 2000, il défend sa thèse, passe l’été comme stagiaire au prestigieux IBM Thomas J. Watson Research Center (Hawthorne, NY) et entame ensuite une année postdoctorale de recherches aux États-Unis, grâce à des bourses de la Belgian American Educational Foundation et du programme Fulbright. Il partagera alors son temps entre New York University (NYU, Département de linguistique) et Educational Testing Service (ETS, Princeton, NJ) où il est recruté quelques mois plus tard comme Associate Research Scientist. En 2001, il obtient un poste de chargé de cours à l’UCL avec pour mission de créer un centre spécialisé dans le domaine du traitement automatique du langage… C’est à cette époque qu’il fonde le CENTAL. En 2004, alors que les portables et les SMS s’imposent comme un véritable phénomène de société, Cédrick Fairon entreprend avec deux collègues la constitution d’un vaste corpus de SMS en faisant appel au grand public dans le cadre du projet « Faites don de vos SMS à la science ». Plus de 70.000 SMS seront rassemblés en 2 mois, ce qui permettra de constituer le plus grand corpus de SMS disponible pour la recherche et de lancer de nombreuses études ultérieures. La méthodologie développée dans ce projet sera reprise par des équipes universitaires dans différentes régions du monde dans le cadre du projet international SMS4science (Cougnon et Fairon 2014). Cédrick Fairon a publié plusieurs ouvrages sur le langage SMS : Louise-Amélie Cougon et Cédrick Fairon (Eds) (2014). SMS Communication. A linguistic approach. Amsterdam/Philadelphia, John Benjamins. Cédrick Fairon, Jean Klein et Sébastien Paumier (2006). Le Langage SMS, Étude d'un corpus informatisé à partir de l’enquête «Faites don de vos SMS à la science»,   Françoise GAILLARD Professeur à la New York University, l’historienne des idées Françoise Gaillard enseigne régulièrement dans des universités étrangères, tout spécialement au Canada et aux États-Unis. Elle a collaboré pendant plusieurs années à la Quinzaine littéraire ainsi qu’à la revue Canal. Auteur de nombreux articles sur l’art, l’architecture et la crise de la modernité, Françoise Gaillard travaille régulièrement avec La Revue Parlée du Centre Georges Pompidou.  Elle est également membre du comité de rédaction de la revue Esprit et des Cahiers de Médiologie, et a notamment publié Diana Crash (1999, éditions Descartes), et La Modernité en questions (1998, Éditions du Cerf).   Tristan GARCIA Né en 1981 à Toulouse, Tristan Garcia est entré en 2000 à l’École Normale Supérieure. Il a soutenu sa thèse sous la direction de Sandra Laugier sur la représentation dans les arts humains, avant de mener une double vie d’auteur de fictions et d’idées. Il a publié des nouvelles (_En l’absence de classement final_, 2011) et plusieurs romans aux éditions Gallimard, en changeant sans cesse de genre (_La Meilleure part des hommes_, 2008), d’espèce (_Mémoires de la Jungle_, 2008) ou d’univers (_Les Cordelettes de Browser_, 2012), avant de s’inventer une biographie de démon de province (_Faber. Le destructeur_, 2013). Ses recherches en ontologie et en métaphysique l’ont conduit à la publication de _Forme et objet. Un traité des choses_ (Puf, 2011, traduit en anglais par Jon Cogburn et Mark A. Ohm, Edinburgh UP, 2014), ainsi qu’à une série d’essais sur _L’Image_ (Atlande, 2008), la souffrance animale (_Nous, animaux et humains_, 2011) ou l’existence en série (_Six feet under. Nos vies sans destin_, 2012). Il enseigne aujourd’hui à l’école d’art de Lausanne et co-dirige la collection consacrée aux séries télévisées par les Puf.   Agnès GAYRAUD Normalienne, agrégée de philosophie, Agnès Gayraud est l’auteur d’une thèse soutenue en 2010 à Paris IV sur « La critique de la subjectivité et de ses figures chez Theodor W. Adorno », qui sera prochainement publiée dans la collection Expériences et Raisons aux Presses Universitaire de la Sorbonne. ATER jusqu’en 2011 à l’Université de Paris IV Sorbonne, elle est cette année Visiting lecturer au département de français et d’italien de l’Université de Stanford, Californie, où elle enseigne la philosophie française. Ses domaines de recherche sont la philosophie critique contemporaine, l’Ecole de Francfort et l’esthétique, en particulier musicale.   Mietje GERMONPRE Mietje Germonpré est paléontologue à l’Institut royal des sciences naturelles de Belgique. Ses travaux de recherche portent sur l’étude des crânes de chiens découverts en 2011 dans le site archéologique tchèque Předmostí qui démontrent la domestication du chien 30 000 ans avant JC. Pour American Archaeology Magazine, cette découverte fait partie du top 10 des plus précieuses recherches archéologiques de l’année.   Joseph GHOSN Après avoir été directeur éditorial des éditions digitales du groupe Condé Nast (GQVogueGlamour...) et reporter aux Inrockuptibles, Joseph Ghosn, né au Liban en 1971, est aujourd'hui rédacteur en chef d'Obsession, le mensuel du Nouvel Observateur. Musicien à ses heures, il est diplômé de Sciences-Po et d'un DEA commun de Normale Sup et l'EHESS. Il a déjà écrit trois livres : une biographie de Nino Ferrer (Du Noir Au Sud, chez Calmann-Lévy), un essai sur le compositeur La Monte Young (Le Mot et le Reste) et un recueil de ses chroniques BD (Romans Graphiques, 101 propositions de lecture, Le Mot Et Le Reste).   François JOST FRANCOIS JOST est professeur à la Sorbonne Nouvelle Paris III, où il dirige le Laboratoire Communication Information Médias EA 1484 et le Centre d'Etudes sur l'Image et le Son Médiatiques (CEISME) et où il enseigne l’analyse de la télévision et la sémiologie audiovisuelle. Spécialiste de l'image, il a contribué, ces dernières années, à développer en France les études théoriques sur la télévision. Il est directeur de la revue Télévision, première revue francophone scientifique sur ce média publiée par CNRS éditions.Derniers ouvrages parus  en français : Le Culte du banal (CNRS éditions, 2007), Télé-réalité (ed. Cavalier bleu, 2009). Les Médias et nous (Bréal, 2010). De quoi les séries américaines sont-elles le symptôme ? (CNRS éditions, 2011), Sous le cinéma, la communication (Vrin), Les nouveaux méchants dans les séries (à paraître chez Bayard). Scénariste et réalisateur, il a réalisé plusieurs films, dont l’un, La Mort du révolutionnaire, hallucinée, a reçu trois prix (Festival international du Jeune Cinéma, Hyères et Belfort, 1979). Il est aussi auteur d’un roman, Les Thermes de Stabies (MK Littérature, 1990).   Anne KRAATZ Anne Kraatz est Docteur de l’École Pratique des Hautes Études. Elle est l'auteur de nombreux ouvrages sur l'histoire du commerce, du textile et de la mode, dont certains ont été traduits en plusieurs langues.   Pascal LARDELLIER Pascal Lardellier est professeur des universités en sciences de l'information et de la communication à l’université de Bourgogne, par ailleurs auteur, chroniqueur et conférencier. Ses travaux interrogent les nouvelles formes du lien social et de la culture et le statut des relations, notamment amoureuses, dans les réseaux numériques. Sur ce thème, il a publié deux ouvrages : cœur Net. Célibat et amours sur le Web (Belin, 2004) et Les Réseaux du cœur. Sexe, amour et séduction sur Internet (F. Bourin, 2012).   Catherine LEJEALLE Ingénieur télécom et docteur en sociologie, Catherine Lejealle a occupé des postes de directeur d’affaires chez IBM France, de chef de produit marketing chez SFR Cegetel et de directeur dans l’entité audit des risques technologiques chez Arthur Andersen entre 1990 et 2000. Elle est actuellement professeur associé à l'ESG Management School et co fondateur de la chaire Digital Business. Ses sujets de recherche portent sur les usages des nouvelles technologies de l'information et de la communication dans l’optique de la sociabilité médiée, des pratiques ludiques et culturelles et enfin, du cross canal et des marques : mobilité et nomadisme, jeux sur mobile, sites de rencontres, usage de Facebook par la génération Y, suivi de marques sur Facebook et impact sur le lien avec la marque et l’expérience consommateur, le cross canal et l’impact du mobile, usage du mobile par les cadres français et américains avec impact sur la frontière entre vie privée et vie professionnelle et sur les processus de travail, usages de la fibre optique et rentabilité des investissements, droit à l'oubli et traces numériques … Elle est l’auteur de différents ouvrages notamment sur les usages du jeu et de la télévision sur mobile : La télévision mobile personnelle : usages, contenus et nomadisme (2009 L’Harmattan) et Les usages du jeu sur le téléphone portable : une mobilisation dynamique des formes de sociabilité (2008, L’Harmattan).   Robert MAGGIORI Philosophe, journaliste (critique littéraire) à Libération. Parmi ses ouvrages: Philosopher (avec Christian Delacampagne) (Laffont, 2014); Le métier de critique (Seuil, 2011); A la rencontre des philosophes (Bordas, 2005); Un animal, un philosophe (Julliard, 2005); La philosophie au jour le jour (Flammarion, 1994); De la convivance (Fayard, 1985).   Francesco MASCI Francesco Masci est un philosophe d’expression française né à Pérouse (Italie) en 1967. Il étudie la philosophie en Italie et en Allemagne avant de s’installer à Paris en 1994. Il est l’auteur de trois essais publiés chez les Editions Allia dans lesquels il remet radicalement en cause la lecture irénique des relations entre la culture moderne, le politique et la technique : Superstitions (2005), Entertainment ! Apologie de la domination, (2011), et L’ordre règne à Berlin (2013).   Bertrand MAURY Bertrand Maury est professeur au Laboratoire de mathématiques d'Orsay (Paris 11).   Francis METIVIER Francis Métivier est philosophe, docteur en philosophie (Paris IV Sorbonne), conférencier, performeur et présentateur. Il est notamment l’auteur de Rock’n philo, de Rap’n philo et du roman Dans ton corps. Il est le réalisateur et le présentateur de la chaîne numérique « PHI », produite par les Studios 42, qui explique les grandes idées de la philosophie par les films et séries actuels.www.francismetivier.com   Fred PAILLER Fred Pailler est sociologue, ingénieur d’études et doctorant au Centre atlantique de philosophie (CAPHI) à l’université de Nantes. Il travaille à l’intersection de la sociologie des techniques et des usages ainsi que des questions de sexualités, de genres, de santé et d’affects. Il a un intérêt particulier pour l'étude du web, des images et d'autres types de documents, ainsi que pour les méthodes de traitement des données en sciences sociales (ethnographie, analyses des réseaux, etc.). Il anime les blogs : www/sociographie.net et culturevisuelle.org/politiquesdesaffects et le compte twitter @sociographie. Il a co-dirigé le numéro intitulé "Sexualités" de la revue Hermès sorti en sept. 2014, et a participé au numéro 9 de la revue POLI - Politique des Images, intitulé "Sexe en public" (oct. 2014).   Marc PARMENTIER Marc Parmentier est ancien élève de l'ENS Ulm. Agrégé de philosophie, il a fait sa thèse sous la direction de Michel Serres, il s'agissait d'une traduction des textes mathématiques de Leibniz relatifs au calcul différentiel. Marc Parmentier est maître de conférences en philosophie à l'université de Lille 3 depuis 1989; il a édité et commenté plusieurs textes mathématiques de Leibniz ainsi que des textes de Locke. Il a également publié chez Ellipses Philosophie des sites de rencontres en 2012.   Martyne PERROT Martyne Perrot est sociologue au Centre Edgar Morin (CNRS EHESS) Elle s'intéresse à la vie quotidienne, aux cultures matérielles et aux consommations ordinaires. Dernier ouvrage paru: Le cadeau de Noël, histoire d'une invention. Autrement, 2013,  coll. Leçons de choses.   Sinziana RAVINI Sinziana Ravini est écrivain, curatrice et enseignante à Paris 1 – Panthéon-Sorbonne. Elle est directrice de The Future Lasts For Ever, éditeur des Éditions Montgolfier et rédactrice en chef du magazine suédois Paletten. Elle a publié “The Black Moon”, Éditions Montgolfier (2013), “The Chessroom”, Éditions Montgolfier (2012), “The Hidden Mother”, Éditions Montgolfier (2012) “Marianne Lindberg de Geer och Kritiken” (The Criticism of Marianne Lindberg De Geer) Ed: Dunkers (2010), “Le Chateau d'Étain”, Tennslottet, Éditions Montgolfier (2010) , “Goethes Schöpfungsmythen” (Les mythes de création chez Goethe), Ed: Dieter Borchmeyer, Published at Peter Lang Verlag, Frankfurt am Main (2008).   Laurent RAPHAËL Laurent Raphaël est rédacteur en chef de Focus, supplément week-end du journal Le Vif.   Thibault DE SAINT-MAURICE Professeur de philosophie en lycée à Rueil-Malmaison, Thibaut de Saint Maurice est l’auteur de Philosophie en séries paru en 2009 et Philosophie en séries saison 2 paru en 2010 chez Ellipses. Il est également chroniqueur pour le « Philosophe du dimanche » sur France Inter.   Roberta SHAPIRO Roberta Shapiro est sociologue au IIAC (Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain, Ecole des hautes études en sciences sociales, Paris). Elle s'intéresse à la culture comme modalité du changement social, tant dans la vie quotidienne que dans la création artistique. Elle a publié de nombreux articles sur l'échange matrimonial en Grèce, et sur les danses urbaines en France et aux Etats-Unis. Elle a codirigé les ouvrages : L’artiste pluriel. Démultiplier l’activité pour vivre de son art, Lille, Septentrion, 2009 ; et : De l’artification. Enquêtes sur le passage à l’art, Paris, Ehess, 2012.   Jacques SOJCHER Né en 1939 à Bruxelles, Jacques Sojcher est professeur émérite de philosophie à l’Université de Bruxelles, directeur de la revue AH et auteur de vingt livres de philosophie, d’esthétique, de poésie et de théâtre. Il a publié entre autres Philosophie et savoir vivre, Le Philosophe amoureux, Petits savoirs inutiles (Les éditions de l’Ambedui, 2004). Le Cahier n°2 du Théâtre-Poème lui fut consacré sous le titre « Une Parole poétique ». Il a publié dernièrement L’idée du manque , C’est le sujet 38 variations sur le mot juif  aux éditions Fata Morgana, 2013 ,2014. A paraître : Figures de la régression.   Laurent DE SUTTER Laurent de Sutter est un écrivain belge francophone. Senior Researcher en théorie du droit du Fonds Wetenschappelijk Onderzoek auprès de la Vrije Universiteit Brussel, il enseigne aussi aux Facultés universitaires Saint-Louis (Bruxelles) et est Visiting Honorary Research Fellow à la Cardozo Law School (New York). Il dirige la collection «Travaux pratiques» aux Presses universitaires de France. Parmi ses ouvrages : Pornostars. Fragments d’une métaphysique du X, Paris, (La Musardine, 2007). De l’indiffé­rence à la politique, (Paris, PUF, 2008). Deleuze. La pratique du droit, (Paris, Michalon, 2009). Contre l’érotisme, (Paris, La Musardine, 2011).   Peter SZENDY Peter Szendy est philosophe et musicologue, maître de conférences au département de philosophie de l’université de Paris Ouest Nanterre et conseiller pour la programmation à la Cité de la musique. Parmi ses ouvrages : Écoute, une histoire de nos oreilles (Minuit, 2001) ; Membres fantômes. Des corps musiciens (Minuit, 2002) ; Sur écoute. Esthétique de l’espionnage (Minuit, 200) ; Tubes. La Philosophie dans le juke-box (Minuit, 2008) ; Kant chez les extraterrestres. Philosofictions cosmopolitiques (Minuit, 2011) ; L'Apocalypse-cinéma. 2012 et autres fins du monde (Capricci, 2012) ; A coups de points. La ponctuation comme expérience (Minuit, 2013).   Dick TOMASOVIC Dick Tomasovic est professeur à l'Université de Liège. Il enseigne les théories et les pratiques du cinéma et des arts du spectacle. Il est également directeur scientifique de la Bibliothèque des Littératures d’Aventures (BiLA). Il est l'auteur des livres Le Palimpseste noir (Yellow Now, 2002), Freaks, la monstrueuse parade de Tod Browning (Cefal, 2006), Le Corps en abîme, sur la figurine et le cinéma d'animation (Rouge Profond, 2006) et Kino-Tanz. L’art chorégraphique du cinéma (P.U.F, 2009).   Adèle VAN REETH Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay Saint-Cloud (2005), Adèle Van Reeth est philosophe (spécialiste en philosophie du cinéma). Elle travaille et intervient sur la question de l’ordinaire à partir notamment des travaux du philosophe Stanley Cavell. Après avoir collaboré à l’émission Ca balance à Paris en 2011, elle est chroniqueuse pour l’émission Le Cercle présentée par Frédéric Beigbeder sur Canal Plus. Elle collabore également à Philosophie Magazine. Depuis 2011, elle est productrice de l’émission Les Nouveaux Chemins de la Connaissance sur France Culture.