Intervenants saison 5

 
ERIC AESCHIMANN
Après avoir été journaliste politique, économique, et littéraire, Éric Aeschimann a été responsable des pages Rebonds de Libération. Il travaille actuellement au Nouvel Observateur. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages : La Guerre de Sept ans, histoire secrète du franc fort avec Pascal Riché , 1996, Calmann-Lévy, L'Étoile de Matignon, 2001 ,Julliard, Chirac d'Arabie avec Christophe Boltanski, 2006, Grasset, “Libération” et ses fantômes, 2007, Le Seuil, et Dieu n'existe pas encore, 2008, Flammarion.
 
PIERRE ANSAY
Docteur en philosophie et lettres et diplomate à Wallonie-Bruxelles international, Pierre Ansay est l’auteur de nombreux ouvrages portant sur la civilisation urbaine, l'action sociale et la littérature, dont Le capitalisme dans la vie quotidienne, L’Homme résistant, Le désir automobile, Le dictionnaire des solidarités (en collab. avec Alain Goldschmidt) ou encore La ville des solidarités". Il a publié récemment Spinoza peut nous sauver la vie, (2011), Gaston Lagaffe philosophe, (2012) et Spinoziens, fraternels et anarchistes (2013) aux Editions Couleur livres.
PASCAL CHABOT

philosophe belge, professeur à l’IHECS de Bruxelles, auteur notamment de Global Burn Out (Puf, 2011)

MARIANNE CHAILLAN

Ancienne élève de Première supérieure au Lycée Louis-le-Grand, Marianne Chaillan enseigne la philosophie au Lycée Saint Joseph de la Madeleine à Marseille. Elle est également chargée de cours en philosophie à l’Université d’Aix-Marseille. Elle participe à la Commission Ethique et Psychiatrie au sein de l’Espace Ethique de l’Hôpital de la Timone à Marseille et fait partie du Conseil National pour les Avis Déontologiques. Elle est, en outre, membre du Conseil d’administration de l’Espace Culture de la Ville de Marseille.

Invitée lors de la saison 4 de la Semaine de la Pop Philosophie, elle est l’auteure d’un livre « Harry Potter à l’école de la philosophie » à paraître en Janvier 2014 chez Ellipses.

GILLES COLLARD

Directeur de la revue Pylône et auteur avec Vincent Dieutre de 07/09X2, Cercle d'art, 2011.

OLIVIER COQUARD

Docteur en Histoire, Olivier Coquard est professeur de Chaire Supérieure au Lycée Henri IV enseignant en Lettres et Première Supérieure. Ses travaux de recherche ont porté sur les Lumières et la Révolution française (Marat, Fayard, 1993 ; Lumières et Révolutions, à paraître, PUF, 2013). La question des images et des représentations constitue l’un de ses centres d’intérêt et l’un des axes de sa réflexion historique et pédagogique.

LAURENT DE SUTTER

Laurent de Sutter est un écrivain belge francophone. Senior Researcher en théorie du droit du Fonds Wetenschappelijk Onderzoek auprès de la Vrije Universiteit Brussel, il enseigne aussi aux Facultés universitaires Saint-Louis (Bruxelles) et est Visiting Honorary Research Fellow à la Cardozo Law School (New York). Il dirige la collection «Travaux pratiques» aux Presses universitaires de France. Parmi ses ouvrages : Pornostars. Fragments d’une métaphysique du X, Paris, (La Musardine, 2007). De l’indiffé­rence à la politique, (Paris, PUF, 2008). Deleuze. La pratique du droit, (Paris, Michalon, 2009). Contre l’érotisme, (Paris, La Musardine, 2011).

MAURIZIO FERRARIS

Philosophe, Maurizio Ferraris enseigne l'Université de Turin. Il contribue aux pages culture de la Repubblica. Parmi ses publications traduites en français : T’es où ? Ontologie du téléphone mobile, Albin Michel, 2006 ; Goodbye Kant !: ce qu’il reste aujourd’hui de la Critique de la raison pure, L’Eclat, 2009

FRANÇOISE GAILLARD

Professeur à la New York University, l’historienne des idées Françoise Gaillard enseigne régulièrement dans des universités étrangères, tout spécialement au Canada et aux États-Unis. Elle a collaboré pendant plusieurs années à la Quinzaine littéraire ainsi qu’à la revue Canal. Auteur de nombreux articles sur l’art, l’architecture et la crise de la modernité, Françoise Gaillard travaille régulièrement avec La Revue Parlée du Centre Georges Pompidou.  Elle est également membre du comité de rédaction de la revue Esprit et des Cahiers de Médiologie, et a notamment publié Diana Crash,  1999, éditions Descartes, et La Modernité en questions, 1998, Éditions du Cerf.

THOMAS GUNZIG
Thomas Gunzig est né en 1970 à Bruxelles. Son quatrième roman, 10 000 litres d'horreur pure, est paru en août 2007 aux éditions Au diable vauvert. En 2009, Assortiment pour une vie meilleure recueille l'intégralité de ses nouvelles parues entre 2004 et 2009. Thomas Gunzig est professeur de littérature à La Cambre. Ses livres sont traduits dans le monde entier.
LAURENT HABIB

Directeur de Babel communication et auteur de La Force de l'immatériel paru aux PUF.

 

CLAUDE JAVEAU

Claude Javeau, né à Liège en 1940 est professeur émérite de sociologie de l'Université Libre de Bruxelles après avoir enseigné dans de nombreuses universités en France, au Québec, en Suisse, en République tchèque, au Portugal, et en Tunisie. Il est aussi un auteur prolifique de traités relevant de sa discipline, d'essais, de nouvelles et de chroniques. Parmi ses derniers titres parus : Les paradoxes de la postmodernité, Paris, 2007; Sociologie de la vie quotidienne, Paris, 2003-2011; La France doit-elle annexer la Wallonie ?, Paris, 2009; Trois éloges à contre-courant, Paris, 2011. Sous presse : Les impostures sociologiques, Caen, 2013.

STEPHANE LEGRAND           

Agrégé et docteur en philosophie, Stéphane Legrand a publié Les normes chez Foucault en 2007 aux PUF, et l'essai Esquisse d'une contribution à la critique de l'économie des savoirs en 2009, Le Clou Dans Le Fer, avec Gillaume Sibertin-Blanc. Egalement romancier, il a publié, sous le pseudonyme d’Étienne Celmare, Triste après l’amour, 2006, Fayard, ainsi que Lost album. Autour de Phil Spector avec Sébastien Le Pajolec en 2009 chez Inculte, collection Afterpop.

Il collabore régulièrement au Monde des Livres.

MARTIN LEGROS

Après des études de philosophie à l'Université Libre de Bruxelles et de sciences politiques à l'Ehess de Paris, il a été chercheur au Fonds National de la Recherche Scientifique (FNRS). Auteur de nombreux articles sur la pensée politique (de Tocqueville à Hannah Arendt et Claude Lefort). Lecteur et chroniqueur pour l'émission littéraire Le Bateau-Livre sur France 5, il a lancé en 2006 le journal Philosophie Magazine avec Alexandre Lacroix et Fabrice Gerschel. Il en est le rédacteur en chef. Il dirige par ailleurs la collection L'actualité de la philosophie chez Bourin Editeur.

ROBERT MAGGIORI

Journaliste à Libération depuis près de trente ans, Robert Maggiori a étudié à La Sorbonne, où il a entrepris un doctorat sous la direction de Vladimir Jankélévitch, qui deviendra son maître. Il enseigne la philosophie, depuis 1985, au lycée François-Couperin de Fontainebleau. Il collabore à de nombreuses revues (La Pensée, Alfabeta, Le Magazine littéraire, Critique, Les Temps modernes) et a été membre du comité de rédaction de Critique, et co-directeur (avec Christian Descamps) de la collection Itinéraires chez Flammarion puis de la collection Philosophie chez Bordas. Il est l’auteur de Lire Gramsci, Éditions universitaires, 1973 (avec Dominique Grisoni), Philosopher (co-direction, avec Christian Delacampagne), Éditions Fayard 1980 (édition de poche, tomes 1 et 2, Presses Pocket 1991,) De la Convivance, Editions Fayard, 1986, Vladimir Jankélévitch filosofo dell'amore, préface à l'édition italienne du Traité des Vertus, Garzanti, Milan 1987, La Philosophie au jour le jour, Flammarion 1994, Cinquante ans de philosophie française (sous la direction de Bernard Sichère), Ministère des Affaires étrangères, Adpf, 1996, Philosopher II (co-direction, avec Christian Delacampagne), Fayard, 2000, Un animal, un philosophe, Julliard, 2005, Le métier de critique - Journalisme et philosophie, Seuil 2011.

BOYAN MANCHEV

Philosophe, directeur du programme "Métamorphose de la communauté. Vers une ontologie modale" au Collège international de philosophie, Boyan Manchev est aussi maitre de conférences à l'Université Nouvelle de Bulgarie à Sofia. Il travaille sur les notions de désorganisation de la vie, de métamorphose comme concept ontologique et de crise du politique. Il est l'auteur de l'Inimaginable : essais en philosophie de l'image (2003, en bulgare), Le corps-métamorphise (2007, à paraître en bulgare), Ainsi que de nombreux chapitre et article en bulgare, allemand, français, anglais, italien, russe.

FRANCESCO MASCI

Francesco Masci est un philosophe d'expression française né à Pérouse (Italie) en 1967. Il étudie la philosophie en Italie et en Allemagne avant de s’installer à Paris en 1994. Il est l'auteur de trois essais publiés chez les Editions Allia dans lesquels il remet radicalement en cause la lecture irénique des relations entre la culture moderne, le politique et la technique : Superstitions (2005), Entertainment ! Apologie de la domination, (2011), et L'ordre règne à Berlin (2013).

 

FRANCIS METIVIER

Francis Métivier, philosophe, docteur en philosophie, est professeur en lycée après avoir enseigné à l’Université comme spécialiste des questions d’éthique médicale et d’esthétique. Selon lui, le travail philosophique de fond se fait en lycée. Il a publié Rock’n Philo et Sexe&philo (Bréal). Son dernier livre, Zapping philo (Le Passeur), démontre, exemples à l'appui, comment la philosophie peut être un outil d'analyse de l'actualité. Performeur (chanteur et guitariste) il présente le Rock'n philo live, en solo ou en power trio. Il est en outre chroniqueur pour Le Plus-Nouvel Observateur. Il sort un roman à la seconde rentrée littéraire, Dans ton corps (Le Passeur).

MATHIEU POTTE-BONNEVILLE

Mathieu Potte-Bonneville est maître de conférence à l'école normale supérieure de Lyon depuis le début de l'année 2012, et chercheur associé au laboratoire Anthropologie de l'écriture (IIAC) de l'EHESS. Il est président de l'Assemblée collégiale du Collège international de philosophie pour la période 2010-2013. Spécialiste de l'oeuvre de Michel Foucault, il est l'un des administrateurs du "Portail Michel Foucault". Il est également l'un des co-fondateurs de la revue Vacarme, trimestriel politique et culturel. Parmi ses ouvrages : Michel Foucault, l'inquiétude de l'histoire (PUF, coll. « Quadrige », 2004) ; Faire mouvement, Recueil d'entretiens avec Éric Hazan (Les Prairies ordinaires, 2005) ; Amorces (Les Prairies ordinaires, 2006) ; D'après Foucault, avec Philippe Artières (Les Prairies ordinaires, 2007) ; Archives de l'infamie, avec le Collectif Maurice Florence (Les Prairies ordinaires, 2009) ; "Les Mots et les Choses de Michel Foucault – Regards critiques 1966-1968", avec l'ANR Bibliothèque Foucaldienne (Imec éditeur / Presses Universitaires de Caen, 2009) ; Foucault (Ellipses, 2009).

GUILLAUME PIGEARD DE GURBERT          

Professeur de philosophie en khâgne à Limoges, docteur en philosophie, Guillaume Pigeard de Gurbert a vécu 8 ans à la Martinique où il a travaillé à la fois sur l’œuvre de Patrick Chamoiseau et avec sa collaboration. Il a notamment écrit la postface de l’édition Folio de L’Empreinte à Crusoé et il a cosigné avec Chamoiseau et Glissant le Manifeste pour les « produits » de haute nécessité (Galaade, 2009). Dans L’Empreinte à Crusoé, Chamoiseau fait de la question « qu’est-ce que la philosophie ? » que G. Pigeard de Gurbert revisite dans son Contre la philosophie (Actes Sud, 2010), la question de l’art lui-même. Pigeard de Gurbert est aussi l’auteur d’un essai intitulé Le Mouchoir de Desdémone (Actes Sud, 2001) sur l’usage révolutionnaire que les artistes font du possible.

Son dernier livre, Fumer tue : peut-on risquer sa vie ? (Flammarion, 2011), scrute l’envers historique, artistique et métaphysique du slogan sanitaire « fumer tue ». Il se trouve que c’est du « Nouveau Monde » et notamment de la Martinique que le tabac est arrivé en Europe via le commerce triangulaire. D’où son intérêt pour la culture du tabac qui plonge ses racines dans la spiritualité amérindienne.

DOMINIQUE QUESSADA

Écrivain et docteur en philosophie, Dominique Quessada est chargé de séminaire au Collège international de philosophie et membre du collectif de rédaction de la revue Multitudes. Il a publié Le Dos du collectionneur (Paris, Méréal-Maison Européenne de la Photographie, 1999), Le Nombril des femmes (Paris, Seuil, 1999), La Société de consommation de soi (Paris, Verticales, 1999), L’Esclavemaître (Paris, Verticales, 2002), Court traité d’altéricide, (Paris, Verticales, 2007), L’Inséparé, Essai sur un monde sans Autre, (Paris, Puf, 2013). Il travaille actuellement à l’écriture de L’Inséparé (vol.2), Essai sur l’homme sans Autre (à paraître).

MARC ROSMINI

Marc Rosmini est agrégé de philosophie et auteur de ROAD MOVIES, 227 fragments sur un genre introuvable (Photographies de Bernard Plossu), Images en Manœuvres Editions, 2012. Partisan d’une philosophie qui aille vers tous les publics et qui s’empare de tous les objets, Marc Rosmini anime très régulièrement des "cafés philo", ainsi que des "chroniques gastrosophiques" sur Radio Grenouille.

JACQUES SOJCHER

Né en 1939 à Bruxelles, Jacques Sojcher est professeur émérite de philosophie à l'Université de Bruxelles, directeur de la revue AH et auteur de vingt livres de philosophie, d'esthétique, de poésie et de théâtre. Il a publié entre autres Philosophie et savoir vivre, Le Philosophe amoureux, Petits savoirs inutiles (Les éditions de l’Ambedui, 2004). Le Cahier n°2 du Théâtre-Poème lui fut consacré sous le titre « Une Parole poétique ».

PETER SZENDY

Peter Szendy est philosophe et musicologue, maître de conférences au département de philosophie de l'université de Nanterre (Paris X), et conseiller pour la programmation à la Cité de la musique.

Parmi ses ouvrage : Lire l'Ircam, suivi d'un texte inédit de Gilles Deleuze (Ircam-Centre Pompidou, 1996) ; Musica pratica. Arrangements et phonographies de Monteverdi à James Brown (L’Harmattan, 1997) ; Écoute. Une histoire de nos oreilles (Minuit, 2001) ; Membres fantômes. Des corps musiciens (Minuit, 2002) ; Wonderland. La musique, recto verso, avec Georges Aperghis (Bayard, 2004) ; Les Prophéties du texte - Léviathan. Lire selon Melville (Minuit, 2004) ; Béla Bartok, Ecrits. Présentation et traduction (Contrechamps, 2006) ; Sur écoute. Esthétique de l’espionnage (Minuit, 200) ; Tubes. La Philosophie dans le juke-box (Minuit, 2008) ; Kant chez les extraterrestres. Philosofictions cosmopolitiques (Minuit, 2011).

JEAN-MARC TERRASSE

Jean-Marc Terrasse est directeur de l'Auditorium et des événements culturels du musée du Louvre depuis 2006.  Auparavant il dirigeait le service des événements culturels de la Bnf. Enseignant, il a exercé en tant que journaliste culturel pour des journaux et revues comme Libération, Les Nouvelles Littéraires, Le Magazine littéraire, Géo, Actuel et Globe. Il a également travaillé comme producteur et animateur pour la radio (France Culture et France Inter) et la télévision (Arte) pendant de nombreuses années. Jean-Marc Terrasse a aussi publié des essais et écrit des scénarios pour le cinéma. De 1991 à 1997 il fut directeur de l'institut Français à Innsbruck et de 1997 à 2001 de l'Institut français d'Ecosse à Edinburgh. Il a par ailleurs enseigné la littérature française à l'université de Bâle jusqu'en 2012.

ADÈLE VAN REETH 

Ancienne élève de l'Ecole Normale Supérieure de Fontenay Saint-Cloud (2005), Adèle Vab Reeth est philosophe (spécialiste en philosophie du cinéma). Elle travaille et intervient sur la question de l'ordinaire à partir notamment des travaux du philosophe Stanley Cavell. Après avoir collaboré à l'émission Ça balance à Paris en 2011, elle est chroniqueuse pour l'émission Le Cercle, présentée par Frédéric Beigbeder sur Canal plus. Elle collabore également à Philosophie Magazine. Depuis 2011, elle est productrice des Nouveaux Chemins de la Connaissance sur France Culture.

ODON VALLET

Odon Vallet, docteur en droit et en sciences des religions, est chargé de cours à la Sorbonne et à l'université Paris VII.

GILLES VERVISCH

Né en 1974 à Rouen, Gilles Vervisch est agrégé de philosophie. A côté de son enseignement dans un lycée de la région parisienne, il anime une chronique philo à Radio France, dans la matinale du Mouv.

Il est l’auteur de plusieurs livres dans lesquels il cherche à philosopher à partir de la vie quotidienne à travers une culture populaire. D’abord, avec Comment ai-je pu croire au Père Noël ? (Max Milo, 2009), qui pose des questions essentielles : « pourquoi mamie met-elle un pull écossais et une casquette à son yorkshire ? » ou « comment être soi-même dans une soirée où on ne connaît personne ? » Depuis, il a publié une philosophie du football (De la tête aux pieds, 2010), du code de la route (Tais-toi et double, 2011) et surtout, une philosophie de la pub (Quelques grammes de philo dans un monde de pub, 2012). Il est aussi l’auteur de Puis-je vraiment rire de tout ? (Editions de l’Opportun, janvier 2013) Et, avec Olivier Talon, d’un Dico des mots qui n’existent pas et qu’on utilise quand même, (L’Express, mars 2013).

FREDERIC WORMS

Frédéric Worms est le directeur du Centre International d’Etude de la Philosophie Française Contemporaine. Il est professeur d’Histoire de la philosophie moderne et contemporaine à l’Université de Lille III. Spécialiste de l'œuvre d'Henri Bergson, il a publié plusieurs ouvrages sur sa pensée, dont Bergson ou les deux sens de la vie (PUF Quadrige, 2004, 2° ed 2013). Il dirige les Annales bergsoniennes ainsi que la collection "Philosophie française contemporaine" aux PUF.