«Colons contre zombies : Petit guide folklorique de la main invisible et de la main d’œuvre à l'usage du capitaliste.»

Avec Arnaud Dejeammes, théoricien de l'art et commissaire d'exposition, chargé de recherche pour l'exposition Folklore (Centre Pompidou-Metz, Mucem)

Le zombie fait son apparition dans les recueils folkloriques européens du temps de l'invention des nations – mais aussi des peuples. Il commence à hanter l'imaginaire du folklore colonial au moment où les puissances dominantes industrialisent et théorisent leur modèle économique qui, tout en s'enracinant au cœur de l'exploitation esclavagiste, convoque un vocabulaire lié au fantôme et au spectre : tandis que la main d'œuvre s'invisibilise, une main invisible régule le marché. 

Aujourd'hui métaphore de consommateurs compulsifs décérébrés, ou d'entités endettées et insolvables alimentées par des flots de crédits illimités, le zombie porte-t-il encore les traces d'un passé colonial, d'un folklore de dépossession et de dépersonnalisation ? 

A travers une histoire croisée de l'art, des représentations, des idées et de l'économie, « Colons contre zombies » propose une brève excursion sur près de deux siècles à la découverte de cette figure de l'asservissement laborieux dépourvue de volonté. Un retour des morts-vivants est-il à craindre ?" 

Les Rencontres place publique

1 place Lorette

13002, Marseille

  • Facebook
  • YouTube
  • Twitter - Black Circle