«Corps irradiés, zombies nucléaires : morts-vivants et demi-vie.»

Avec Olivier Schefer, philosophe. 

Cette intervention se propose de questionner les effets de la puissance nucléaire sur l’imaginaire cinématographique du zombie. À travers plusieurs exemples empruntés au cinéma de série B des années 1950, jusqu’à des développements plus récents, nous suivrons les mutations inquiétantes de morts-vivants soumis aux radiations et aux cataclysmes atomiques. Nous verrons comment la découverte de l’atome, de sa force de pénétration et de bouleversement des échelles temporelles affecte la représentation de créatures monstrueuses, entre défiguration organique, mutation génétique et devenir-machine. Ni mort ni vivant, le zombie partage avec les déchets radioactifs le statut philosophique paradoxal de la demi-vie.