«Pourquoi les zombies en temps de détresse ? Violence et liberté.»

Avec Olivier Schefer, philosophe. 

Figure maudite du colonialisme dont elle réfléchit les mécanismes de domination, le zombie – un mort-vivant réduit en esclavage – a fini par devenir le miroir et le révélateur de toutes les angoisses contemporaines : mort de Dieu, retour à l’état de nature, dérive sociale,

chômage, infirmité, abêtissement des masses, contagion. Par quelle étrange perversion, ce non-héros par excellence est-il devenu la figure paradoxale de l’être libre et insoumis ? De quelle (impossible) liberté le zombie est-il le nom ?

En puisant dans le répertoire cinématographique, tout en remontant aux sources ethnographiques de la question du zombie, nous questionnerons les liens entre liberté et violence à l’ère contemporaine.

Les Rencontres place publique

1 place Lorette

13002, Marseille

  • Facebook
  • YouTube
  • Twitter - Black Circle